Cours de Qigong

Origines du Qigong

Le Qigong est apparu en occident vers la fin du XXe siècle. Cette pratique est utilisée depuis plusieurs millénaires par les chinois.

Tarifs

378 euros pour l’année (42h de cours).
Tarif réduit : 321 euros*

Les cours peuvent être payés par chèques vacances et coupons-sports

Horaires

Mercredi de 16h30 à 17h30. Un cours d’essai est possible

Les techniques du développement du QI, étaient plus désignés par les termes Nei gong (force intérieure)  et Lien Gong (force pratique) jusqu’à une cinquantaine d’années où le terme Qigong est devenu le terme générique le plus couramment employé. Le Qigong est basé sur une partie physique, la respiration et une notion de flux et de reflux du « Qi » forme de respiration plus subtile.  Les techniques corporelles sont  accompagnées par la concentration de l’esprit sur la respiration physique et subtile. Le rythme de l’inspiration et de l’expiration est coordonné avec le mouvement, le développement énergétique ou la visualisation des aspects émotionnels.

L’activation du « Qi » par l’utilisation des mouvements respiratoires est souvent pratiquée dans la médecine chinoise semblable à l’acupuncture dans la mesure où elle se concentre sur les canaux énergétiques.

On trouvera plusieurs formes de Qigong aux noms savoureux de « Qigong de l’envol de la grue blanche », « Qigong de la fleur de prunier », « Qigong du vieil homme qui monte les marches », tous ces noms reflétant  des mouvements tirés du réalisme de l’observation. Pour résumer,  le Qigong est la pratique de déplacement du Qi par une série de mouvements physiques. Dans la langue chinoise, d’où sont issus ces concepts de « Qi » et de Qigong », le caractère peut renfermer plusieurs interprétations.

« qi » se compose de deux caractères

气 (qi) et  米(mi) 气 (qi) : signifie souffle, émanation. Il vient d’un ancien caractère :乞, qui représente la vapeur. Et plus anciennement traduit par :  faible souffle qu’émet un mendiant dans la rue.

乞 : (qi, troisième ton) aujourd’hui signifie mendier, implorer. 米(mi) : signifie le grain de riz ou le millet éclaté par le battage.

La composition de ces deux caractères réunis

« QI », peut être traduit par la vapeur qui s’élève de la cuisson d’une céréale et donc, une forme de transformation de la matière en énergie.

Cette définition non exhaustive,  donne déjà une idée de ce que voulaient dire les chinois dans la composition imagée de ce caractère.

Gong, est lui aussi composé de deux caractères : 工, « gong » ( premier ton) qui signifie : travail, ouvrier, artisan…

et « li »qui signifie : force, pouvoir, habileté

L’alliance des deux, 功 « gong », signifie : mérite, pouvoir, exploit.

La langue chinoise étant subtile, il ne faudra pas confondre « gong » 功 et 工力 « gong li » (les deux caractères sont séparés) qui veut dire : maîtrise connaissance du métier.

Nouveau Qigong : Nei Yang Gong, qigong médical pour nourrir l’énergie interne. Cette méthode de Qigong médical renforce les os et les tendons, tonifie les quatre membres, régularise les organes et les entrailles, harmonise l’énergie et le sang.

Les différentes parties

1er mouvement : faire monter l’énergie pure et faire descendre l’énergie impure

2° mouvement : regarder les étoiles en se couchant

3° mouvement : l’énergie remplit l’arc en ciel

4° mouvement : pousser le bateau dans le sens inverse du courant

5°mouvement : le dragon se jette dans la mer

6° mouvement : faire circuler l’énergie à l’intérieur